C’était il y a un an, donc

Olá
ouverture2008

Les rameaux des immenses palmiers du parc de Campo Grande ignorent la brise qui se lève. Depuis mon banc, j”observe les sveltes Bahianaises qui font leur cooper et s”en préoccupent encore moins. Ce blog, au contraire, je l”espère, emportera comme une plume, de ci de là, des mots au gré de mes pas, depuis Salvador.

Après un travail de rédaction pendant les 365 jours précédents, quatres heures quotidiennement, un nouveau contenu viendra prendre place dorénavant ici. Dès ce 24 mai 2009. Et petit à petit, je rapatrierais ici même les articles de l’ancien blog, dans la rubrique “Archives 1er Blog”.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *