Archive | juin 2009

Tags:

Le feu, l’autre

Publié le 22 juin 2009 par bahiaflaneur

blogfeuAlors que les trente degrés du feu soleil se sont abattus brusquement hier dimanche sur la côte de Salvador, ce lundi matin, un autre feu, qui nous consume plus encore, brûle nos tympans dans les rues de Salvador. Allumé par la voix de braise de la chanteuse brésilienne Simone, il résonne profond en nous, issu des haut-parleurs disposés au centre-ville, par le lyrisme de l’interprète :
plus encore, brûle nos tympans dans les rues de Salvador. Allumé par la voix de braise de la chanteuse brésilienne Simone, il résonne profond en nous, issu

 Pedi pro sol me responder: o que é o amor?
Ele me falou: é um grande fogo
(…)
Eu pedi pro vento que soprasse o que é o amor
Ele garantiu: é tempestade
(…)
O amor é fogo, água, céu e terra
Sente, o amor sou eu

Note : Cette composition, “Sou eu”, est de Isolda et Eduardo Dusek.

Commentaire (0)

Tags: , , , ,

Moribonde, à Salvador, l’ère du Cacique

Publié le 22 juin 2009 par bahiaflaneur

6 octobre 2008. Deux candidats* de centre-droit - des partis PT et PMDB (maire sortant) - s”affronteront le 26 octobre pour être maire (prefeito) de Salvador. Ainsi en ont décidé hier soir les électeurs soteropolitanos. Deux partis pourtant courtisans ou passifs devant certains lobbies. Celui de l”immobilier, entre autres. Et deux partis qui ont d”ores et déjà opté pour “barrer” le bord de mer de gratte-ciels luxueux de trente étages, à moyen terme… La manière d”utiliser cette future manne d”impôts est leur seule divergence, ou à peu près. L”extrême gauche a obtenu 4%, quant à elle. Mais…
Arrivé troisième, le petit-fils de l”ancien cacique** qui règna d”une main de fer durant trente ans sur la totalité de l”Etat de Bahia - d”ouest en est, du nord au sud - a récolté 26% des votes. Il devrait demander à son électorat - la plupart des basses couches sociales, les nouveaux riches et les richissimes entrepreneurs - de se reporter majoritairement sur le candidat du PMDB, parti auquel il a donné la majorité décisive pour voter les lois sur l”Immobilier… Mais son éviction signifie clairement que ses méthodes d””héritier” ne convainquent plus les jeunes diplômés et ceux qui voient l”évidente possibilité donnée, par les études, d”apprendre et de posséder une qualification, à Salvador, en 2008. Quel que soit leur origine sociale.
À ce titre, il semble évident que la multiplication des emplois accessibles par concours, la création de postes d”officiels de Justice, l”amélioration des salaires de base des instituteurs, la modernisation de services administratifs, l”informatisation de certains secteurs publics, le combat contre le népotisme, la guerre aux patronnages de toutes sortes - impulsés, sans grands moyens, au niveau du gouverneur (PT) de l”Etat - ont été décisifs pour le choix des électeurs. Bien qu”il reste des secteurs entiers, tel celui de la Santé publique, à la dérive… Mais, pour le moins, la nécessité sine qua non de “connaître quelqu”un” pour trouver un emploi agonise chaque jour un peu plus…

* Tous deux pratiquants de la religion évangélique (protestantisme)
** mort en 2008, dont le cri de ralliement officieux était : “Para meus amigos tudo, para os outros a Lei !” (Pour mes amis, tout, pour les autres la Loi !”)

- Note de 2009 : le maire sortant a été réelu.

Commentaire (0)

Témoin malgré lui, l’écrivain

Publié le 22 juin 2009 par bahiaflaneur

« L’écrivain n’est jamais un meilleur témoin que lorsqu’il est un témoin malgré lui, à son corps défendant. (…) mais ce sont les peuples esclaves qui changent leur propre destin, qui se révoltent et fondent contre l’injustice les résistances marronnes, au Brésil, en Guyane, aux Antilles, et la première république noire en Haïti ».

(Jean Marie Gustave Le Clézio - Dans la forêt des paradoxes ; conférence Nobel, 7/12/2008)

Commentaire (0)

Celso Cotrim, candidat

Publié le 22 juin 2009 par bahiaflaneur

31 septembre 2008. « Il ne paye pas de mine, tu verras, mais adopte une position « guévariste » dans son parti, m”avait dit l”amie bahianaise Fátima. J”avais ri. Eclaté de rire. Durant son mandat de conseiller municipal - qu”il souhaiterait bien sûr voir renouveler par les électeurs* - le médecin légiste Celso Cotrim [Coelho] aura proposé des lois pour améliorer la couverture santé des élèves des écoles publiques et implanter la facturation électronique, afin d”éviter le recel de fausses factures, élevé. Et se bat toujours farouchement pour maintenir un futur front de mer, à Salvador, vierge de gratte-ciels luxueux, au contraire de ce que souhaiterait la quasi-totalité des adversaires. Sans oublier de fustiger l”éventuelle instauration de baraques standardisées sur les quelque 50 km du front de mer. Un monde plus fraternel, au fond, pour C. Cotrim (siteici), qui aime boire sa cerveja, en fin de semaine, à Itapuã, sous un cocotier, au milieu des plus diverses classes sociales. Affable, honnête, firme, sa posture est plutôt rare à Salvador. Et il sait, me dit-il, que son tout petit parti (gauche, PSB) - dont la présidente occupa pourtant une fois héroïquement la mairie de Salvador, balayée odieusement, ensuite, par la machine conservatrice des coroneis - saura difficilement convaincre ses alliés (le PT) sur la totalité des projets immobiliers, faramineux, du lobby immobilier pour le bord de mer de Salvador. Même en cas d”une victoire… Mais en ce dimanche après-midi, dans son comitê le parterre de cinquantenaires et de femmes - jeunes métisses et noires pour la plupart - est là pour l”encourager dans la dernière ligne droite, autour de plats bahianais typiques et d”une bière. Qu”il nous offre à tous, délicatement servi, moi l”un des premiers. L”Hospitalité bahianaise n”est pas un vain mot, une fois de plus, mais point de… Che !

* élections municipales le 5 octobre 2008. C. C. n’a pas été élu (note de 2009)

Commentaire (1)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS