Désoccupations du MST: payées par la gauche et la droite

Les quelque deux mille sans-terre qui avaient occupé le SEAGRI entre le 13 et 18 avril – période appelée par les mouvement sociaux « Avril rouge » – ont vu leur voyage de retour payé par le gouvernement de Bahia. Le Diário Oficial do Estado a publié l »information dans son édition du 24 avril. Les trente-neuf autobus affrétés appartenaient à l »entreprise Atlântico Transporte et Turismo Ltda.
Pour la coordinatrice du MST de l »Etat de Bahia, Vera Lúcia Barbosa, cela est normal et en rien étrange : « C »est commun que des mairies de province, y compris de droite, et le gouvernement de Bahia nous aident en ce sens. » Le procurador-geral de l »Etat, Rui Moraes Cruz, a justifié ce paiement « dû à l »urgence de désoccupation des immeubles publics occupés alors par plus de deux mille sans-terre, avec femmes et enfants, pour éviter de plus grands dommages aux équipements publics. »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *