Respirer, un luxe ?

En ces jours de février 2009 où l”usine Ford du Pôle de Camaçari vient de “fêter” les 500.000 ventes d”un de ses modèles, en ces jours où des vagues de licenciements paraissent promises dans l”industrie automobile mondiale… En ces mois où le gouvernement brésilien vient encore de faciliter les crédits sur l”automobile et d”en étendre les durées maximum, en ces mois où l”industrie brésilienne de l”essence disponibilise toujours plus des mélanges frelatés… En cette année 2008 où plus de 8000 Brésiliens sont décédés sur les routes nationales… En ces temps où l”industrie automobile bahianaise engrange des bénéfices record, payant une misère ses ouvriers à la chaîne… Il est bon de rappeler, sans fard, que l”Etat de Bahia possède 2 millions de voitures immatriculées pour 15 millions d”habitants, dont 700.000 à Salvador pour 3 millions d”habitants.
Jusqu”à quand ?’

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *