João Gilberto annule des concerts

joao1Le génial musicien bahianais (né à Juazeiro) – « père » de la bossa nova, depuis 1957 – a décidé d’annuler trois concerts qu’il devait donner en Espagne. Plus exactement à Madrid, San Sebastián et Barcelona les 18, 24 et 26 juillet prochains. Pour raisons de santé. Âgé de 78 ans et pourtant très peu présent sur les scènes nationales et internationales, à l’exception d’une mini-tournée durant l’été 2008, serait-ce prémonitoire d’un retrait public définitif ?

(photo droits réservés)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Lenkinap dit :

    Bonjour,
    João Gilberto est un relatif habitué des annulations. Je me souviens d’une longue discussion avec JM Boris, alors retiré de l’Olympia mais qui avait négocié sa venue avant de se faire lourder par Vivendi-Universal. Il m’avait dit qu’il n’avait JAMAIS vu un artiste aussi difficile à convaincre. Presque trois ans … Il tournait à cette époque sous contrôle du Ministère de la Culture du Brésil et le personnage ne semble pas simple à gérer.
    Ses derniers concerts brésiliens en 2008 et au Japon ne montraient pas de signes de fatigue alarmants (le mito a quand même pas loin de 80 ans), sa vieille Di Giorgio Tarrega n’était pas plus rétive qu’à son habitude (je n’ai JAMAIS vu une guitare si sensible à la chaleur). Les deux mains répondaient bien, seule une voix un poil plus voilée que d’habitude. Mais je n’ai entendu qu’un son piraté de la salle. Le Monsieur est très spécial et il se peut qu’il ait décidé de rester au Brésil avec ses chats et fait un incident de santé très diplomatique … comme il est coutumier.
    João Gilberto, on le prend en bloc ou on ne le prend pas. Réserver pour un concert, c’est la roulette Russe. Le lundi 9 Juillet 2001, il nous avait fait une séance d’accordage de cinq minutes (calor), trois reprises de « Que reste t’il de nos amours » et un concert de génie. D’autres concert, il arrive ou pas, fait des choses spéciales ou se casse car la climatisation est bruyante, car ce n’est pas le micro qu’il éxige, car, car …

Répondre à Lenkinap Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *