Régate Charente-Maritime/Bahia Transat 6,50 (1)

charenteAprès 24 jours 23 heures trente-huit minutes et trente secondes de navigation, à une moyenne de 7,14 noeuds, seuls quelques dizaines de miles d’écart avec son second furent suffisants à Thomas Ruyant, navigateur aux vingt-huit blonds printemps, pour franchir la ligne d’arrivée, ce vendredi matin à 6 heures 18 minutes 3 secondes* dans la Baie de tous les saints, à environ 1 mile nautique du quai. Comme les quatre-vingt cinq autres concurrents, pour cette dix-septième édition de la régate Charente-Maritime/Bahia Transat 6,50, il s’était élancé avec son bateau Faber France, le 13 septembre de La Rochelle (France). Tant avec des modèles prototypes ou de série,  les navigateurs solitaires devaient parcourir 4.200 miles nautiques*, en deux étapes : La Rochelle-Funchal (île de Madère) et, dix jours après l’arrivée des derniers de cette première étape, repartir, ensemble, pour Salvador. Thomas Ruyant, qui faisait figure de favori, a  ainsi relié Bahia, depuis Funchal, en 18 jours 20 heures et 16 minutes à la vitesse de 6,92 nœuds de moyenne. Thomas Ruyant était arrivé troisième de la première étape. (photo Denis van den Brink/Grand Pavois Organisation)

* 9 heures 18 minutes 3 secondes en temps universel.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *