Archive | novembre 2009

Vous avez dit mafia des transports ? (4)

Publié le 30 novembre 2009 par bahiaflaneur

carletto2Six des entreprises de transport d’autocars suspectés au cours de la récente Operação Expresso ont facturé plus de 3,6 millions de reais au gouvernement de Bahia entre 2006 et 2009. Ces chiffres figurent dans les bilans annuels publiés sur le site, gouvernemental, Transparência Bahia.
Les quatre entreprises du Grupo Brasileiro*, appartenant aux frères Paulo e Ronaldo Carletto, ont reçu 3,4 millions du reais du gouvernement bahianais. Le gouverneur Jaques Wagner (PT) a, ensuite,  concédé au député Ronaldo Carletto (à gauche, sur la photo, alors que le gouverneur est à droite) la prérogative de choisir et indiquer également la nouvelle direction de l’organisme public Detran, qui gère et contrôle tout le trafic  automobile et attribue permis , cartes grises, etc., à Bahia. Le choix du député, dont la base électorale est dans l’extrême sud de Bahia, dans la région d’Eunapolis, a récemment été fortement critiqué par le député fédéral Zezeu Ribeiro (PT), qui n’aura pas été entendu.
Selon le quotidien (conservateur) Correio da Bahia, les entreprises ont travaillé pour les universités publiques Santa Cruz (Uesc) et Sudoeste da Bahia (Uesb). Sans compter les transports faits pour la  Polícia Militar et le Departamento de Infraestrutura e Transportes (Derba). Alors, oui, comme nous le voyons sur ces deux photos, Ronaldo Carletto pouvait avoir le sourire.

*Rota Transportes, Expresso Brasileiro, Águia Azul, Viação Jequié Cidade Sol. (photo Atlantic News)

Commentaire (0)

Tags:

L’oeil du photographe, les bras du gouverneur

Publié le 28 novembre 2009 par bahiaflaneur

gouverneurL’Etat de Bahia est d’une superficie égale à la France. Le gouverneur se déplace donc sans cesse, le plus souvent à la rencontre des communuatés rurales, pour annoncer telle ou telle installation de poste de santé publique, d’école, etc. Le photographe Manu Dias, inlassablement, est là pour figer ces moments attendus par les populations isolées, le plus souvent dans des régions semi-arides.

Commentaire (0)

Vous avez dit mafia des transports ? (3)

Publié le 28 novembre 2009 par bahiaflaneur

leurlomantojuniorSelon la presse bahianaise de ce samedi, des écoutes téléphoniques effectuées par la Police civile, et autorisées par la justice, réveleraient que le député et leader du parti PMDB à l’assemblée législative de Bahia, Leur Lomanto Júnior (photo ci-contre) négociait les dessous-de-table depuis son bureau. Les écoutes prouveraient aussi que le député  Ronaldo Carletto (PP) particpait des “accords” pour obtenir les transferts illégaux des concessions publiques de lignes inter-municipales pour les entreprises de sa famille (voir (1) et (2) de cet article).
Une réunion fut prévue et organisée, dans le bureau de Leur Lomanto Júnior*, pour le 15 octobre dernier,  par Paulo Carletto, associé da Rota Transportes e frère de Ronaldo Carletto. La veille de cette rencontre, en deux appels téléphoniques, Paulo et Ronaldo se sont mis d’accord, révélent les écoutes téléphoniques. Peu après le deuxième appel, Paulo a appelé Ana Dozinda Penas Pinheiro, associée de Expresso Alagoinhas, pour l’aviser que la “réunion” serait marquée par la présence du “gros”. Selon la police, ce surnom correspondrait au président du PMDB à Bahia, Lúcio Vieira Lima, frère de l’actuel ministre de l’intégration nationale, Geddel Viera Lima, candidat au poste de gouverneur de Bahia en 2010…

* Dans le passé, le père de Leur Lomanto Júnior, 33 ans, Leur Antônio de Britto Lomanto, fut député fédéral et directeur de l’Agência Nacional de Aviação Civil (Anac). (photo D. R.)

Commentaire (0)

Élèves braqués, campus fermé

Publié le 27 novembre 2009 par bahiaflaneur

unebLes cours sur le Campus XIX  de l’université UNEB (Universidade do Estado da Bahia), à Camaçari*, ont été suspendus jeudi 26 novembre jusqu’à la fin du semestre. Selon le directeur du campus, José Claudio Rocha, la raison en est le nombre constant et croissant de braquages effectués dans les autobus qui transportent les élèves jusqu’au campus. “La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été çes trois braquages soufferts par nos élèves mardi dernier, 24 novembre”, affirme M. Rocha. Selon ce même directeur, la demande d’annulation est venue des étudiants, excédés.
60% des 1.013 élèves qui étudient les sciences comptables ou le droit sur le Campus XIX habitent à Salvador et font le parcours quotidiennement, aller et retour. Camaçari est située au nord de Salvador, à environ une vingtaine de kilomètres au nord de l’aéroport. L’activité industrielle de Bahia est regroupée à Camaçari, tant avec les activités du Pôle pétrochimique qu’avec les usines de montage de l’industrie automobile, Ford par exemple. Selon les résultats d’une enquête divulguée par le ministère de la justice et le  Fórum Brasileiro de Segurança Pública, mardi 24 novembre, Camaçari est la quatrième ville la plus violente pour les jeunes entre et 12 et  19 ans au Brésil. (photo D. R.)

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

novembre 2009
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS