Élèves braqués, campus fermé

unebLes cours sur le Campus XIX  de l’université UNEB (Universidade do Estado da Bahia), à Camaçari*, ont été suspendus jeudi 26 novembre jusqu’à la fin du semestre. Selon le directeur du campus, José Claudio Rocha, la raison en est le nombre constant et croissant de braquages effectués dans les autobus qui transportent les élèves jusqu’au campus. « La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été çes trois braquages soufferts par nos élèves mardi dernier, 24 novembre », affirme M. Rocha. Selon ce même directeur, la demande d’annulation est venue des étudiants, excédés.
60% des 1.013 élèves qui étudient les sciences comptables ou le droit sur le Campus XIX habitent à Salvador et font le parcours quotidiennement, aller et retour. Camaçari est située au nord de Salvador, à environ une vingtaine de kilomètres au nord de l’aéroport. L’activité industrielle de Bahia est regroupée à Camaçari, tant avec les activités du Pôle pétrochimique qu’avec les usines de montage de l’industrie automobile, Ford par exemple. Selon les résultats d’une enquête divulguée par le ministère de la justice et le  Fórum Brasileiro de Segurança Pública, mardi 24 novembre, Camaçari est la quatrième ville la plus violente pour les jeunes entre et 12 et  19 ans au Brésil. (photo D. R.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *