Les graves dérives du Grupo Gay de Bahia

marcelo-cerqueira-ggbAprès l’odieux crime homophobe récemment évoqué ici, qui vient incrémenter une longue liste macabre, le Grupo Gay da Bahia, appelle à la délation, récompense à la clé. Pour retrouver l’assassin toujours en fuite, l’association – qui mène pourtant un combat héroïque et pionnier à Salvador depuis des  décennies – se dit ouverte à recevoir des dons pour augmenter la valeur de la récompense qu’elle donnerait. “Malgré la modestie de la somme initiale, 500 reais, proposée par le GGB,” relève le président du GGB Marcelo Cerqueira, “la récompense est une incitation au travail de la police”. Avant de compléter : “Nous avons seulement peur que le crime tombe dans l’oubli. (…) Par ailleurs, nous défendons la création d’un commissariat specialisé en crimes homophobes”.
Pendant ce temps là, le commissaire principal de la police civile de l’Etat, Joselito Bispo, ne condamne pas la démarche du GGB : “Je vois cela comme une tentative de collaboration. Cela ne gêne pas, mais la police n’est pas stimulée par le paiement d’une prime”. (photo D.R. : Marcelo Cerqueira)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *