Archive | janvier 2010

Tags:

Philosopher, suer

Publié le 27 janvier 2010 par bahiaflaneur

zizek213 octobre 2008. Il est en sueur, mais il n”est pas sportif. Il est philosophe. Sa main droite, qui tient le microphone, ne cesse de trembler. Il gesticule sans cesse. Sa barbe n”est pas taillée. Il rit, seul, de temps en temps. Son débit est rapide. Il cite Eisenstein, Niels Bohr, Marx… Il parle d”idée cognitive, de ce qui «résiste à la liberté»… Il fait rire, à l”occasion, aussi. Il est slovène et parle en anglais. Il se nomme Slavoj Zizek. Il nous passionne tous, érudits ou non, plus d”une heure durant, dans ce patio de l”Instituto Cultural Brasil-Alemanha (Goethe Institut). Le titre de sa conférence* : « O sujeito pos-traumatico e a violência : psicanalise, cinema, gozo**, ideologia ».

* À laquelle il annexe le lancement de son livre «A visao em paralaxe», editora Jorge Zahar (il a publié chez le même éditeur un ouvrage sur Robespierre).
** “Jouissance”, en français.

zizek1

Commentaires (2)

Tags:

Journalisme sur les murs

Publié le 26 janvier 2010 par bahiaflaneur

grudeÉdité par des militants qui ne se conforment à l’effrayant conservatisme des médias locaux, une petite équipe de rédacteurs de la région de Camaçari relance, par voie murale en format A3, et en version virtuelle sur la Toile,  la publication Grude. Le placardage du numéro 7, bien peu étoffé encore,  mérite pourtant d’être signalé.

Commentaire (0)

La clairière

Publié le 22 janvier 2010 par bahiaflaneur

itaituVendredi 12h30. Je pars à l’instant pour quelques jours dans le nord de Bahia, à quelques six heures de route, dans la région de la Chapada Diamantina. Aux alentours de Jacobina, plus précisément à la marge du bled Itaítu. Repérages pour un futur tournage. Observation d’un site pour tourisme d’aventure. Deux jours sans blog, donc. Au programme : Calme, Campagne, Cascades, Clairières. Justement, une citation me revient en mémoire. “Un texte, c’est comme une clairière dans la forêt, il y a beaucoup de chemins pour en sortir. Si on impose une issue, ce n’est plus le texte, c’est un mode d’emploi.” Elle est de Jean-Marie Straub, cinéaste.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Boire de l’eau à Caetité, nouveau péril

Publié le 22 janvier 2010 par bahiaflaneur

caetite

La mairie de Caetité (757 km de Salvador) et l’entreprise Indústrias Nucleares do Brasil (INB) doivent suspendre immédiatement, depuis ce 21 janvier 2010, la consommation d’eau en trois points de la ville, où, selon l’Instituto de Gestão das Águas e Clima (INGÁ), une organisation environnementale et gouvernementale, a été détectée une radioactivité alfa et beta au-dessus des doses permises par la  portaria 518/04, sur la potabilité des eaux, du ministère de la santé.
Le directeur de la régulation de l’INGÁ, Luiz Henrique Pinheiro, a révélé que le puits utilisé par l’industrie nucléaire contamine l’aquifère (eau souterraine). Le Secrétariat d’Etat à la Santé de Bahia s’est joint à la plainte.
Des trois puits, seul celui du bled Barreiro, dans la zone rurale de Caetité, était utilisé pour la consommation d’une quinzaine de familles. Son taux de radioactivté alfa, 0,30bg/litre, est au-dessus des pourcentages autorisés (0,1bg/litre), selon la portaria d 518 du ministère de la santé. Les deux autres points d’eau interdits sont à l’intérieur même du site de l’INB et sont utilisés à des fins industrielles. “Ce sont le puits 1, avec un indice de 4,07 bg/litre de radioactivité alfa et de 4,05 bg/litre pour la radioactivité beta beta, et le bassin d’accumulation Joaquim Ramiro, avec 0,23 bg/litre alfa”, note le directeur de régulation de l’INGÁ, Luiz Henrique Pinheiro.
Dans l’Etat de Bahia, six autres points d’eau, pour animaux la plupart du temps, restent interdits depuis novembre, pour des raisons similaires.  Dans le bled de Maniaçu, à Caetité; au village de Lagoa de Timóteo, près de Livramento de Nossa Senhora; dans la ferme Goiabeira, et au bord de Lagoa Grande, à Lagoa Real; près du collège Dom Eliseu, du lieu-dit Lagoa Grande, sur la municipalité de Lagoa Real; et près de Açude Cachoeirinha, au “Tanque do Governo”, à  Caetité.

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

janvier 2010
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS