C’était un clown

chaplindabarraChaplin da Barra. Tel était son surnom. Une figure du Carnaval de Salvador, chaque année. Qui ne l’avait entraperçu, à Salvador ? Todos nós, comme on dit ici. Gildenor Ferreira de Oliveira avait cinquante-ans. Il a été assassiné dans le quartier paisible de Vila Laura, où il demeurait, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1h30. Il revenait à peine d’un spectacle de rue qu’il venait de donner, dans le quartier de Barra. Six hommes sont alors descendus d’une voiture pour l’exécuter à l’intérieur d’un bar qu’il fréquentait de longue date. Son engagement, par le biais de son art, pour trouver une alternative à la jeunesse victime du fléau de la drogue était de notoriété publique. Des milliers de personnes se sont pressées,  hier lundi 4 janvier, vers onze heures, au Cemitério Baixa de Quintas, à Salvador.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *