Le vautour de l’île n’est pas celui qu’on croit (5)

urubuLes entreprises Trancoso Bio Resort Agropecuária Ltda* (créée il y a environ sept mois) et Bella Vista Empreendimentos Imobiliários ME** devront payer une amende pour crime contre l’environnement dans l’île du Vautour. Deux des amendes – de 5.000 reais et 20.000 reais – ont été ordonnées par  l’Instituto Brasileiro do Meio Ambiente e dos Recursos Naturais Renováveis (Ibama) contre la société Trancoso Bio Resort Agropecuária Ltda. L’autre amende, de 5.000 reais, a été appliquée par l’Instituto Chico Mendes de Biodiversidade (ICMBio) contre l’entreprise Bella Vista. Les deux entreprises sont liées au belge Philippe Ghislain Meeus, propriétaire actuel de l’île.

* Les associés sont Dovyalis Participações S.A, qui préside, et l’avocat de M. Meeus, Loredano Aleixo Júnior.
** Bella Vista a 99% du capital de Dovyalis et le reste au nom de l’entrepreneur Crisnandes Gonçalves Alves, qui fut conseiller municipal à Porto Seguro associé, semble-t-il, à Rafaela Borges de Souza.
L’avocat Loredano Aleixo Júnior est le défenseur des deux entreprises.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *