Impression vocale d’un 18 août au soir

amoroso– Toute réécoute d’un classique comme Besame Mucho est salutaire, pour soi ou pour le temps qui fut ou est le nôtre ; mais l’interprétation de João Gilberto, le Bahianais, enregistrée en 1977, d’une durée de huit minutes et quarante cinq secondes, pour le disque Amoroso, est beaucoup plus encore : une réinvention musicale qui traverse et traversera d’innombrables vies de part en part.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *