Boycott des opérations cardiologiques pour le peuple?

Si vous n’avez pas de plan de santé privé hospitalier, comme environ 80% des Brésiliens, et si votre état de santé nécessite une opération du coeur, votre famille devra-t-elle se rendre directement aux Pompes funèbres locales ?
Selon les 1.200 cardiologues de la Sociedade Brasileira de Cirurgia Vascular, unis dans tout le pays, le service public de santé (Sistema Unificado de saúde) paye en cette année 2010 à une équipe chirurgicale  de quatre chirurgiens et de deux autres professionnels la somme de 940 reais. Ceci dans le cas d’une opération « simple » de pontage. Dans l’Etat de Rio de Janeiro, les opérateurs privés payent, selon les grévistes, jusqu’à 13.500 reais pour la même opération. Presque quinze fois plus.
La Société appelle d’ores et déjà au boycott. Les négociations sont en cours malgré tout. La dispute avec les États et les municipalités se base sur le fait que la loi prévoit que leurs secrétariats d’Etat de Santé payent un complément aux  chirurgiens de ce qui est donné forfaiterement par le SUS. Seuls, jusqu’à aujourd’hui, les États de Espírito Santo, Rio Grande do Norte et Paraíba payent cette différence. Il est utile de rappeler qu’il s’agit de spécialistes, qui ont un salaire par ailleurs, et qui dans l’écrasante majorité, travaillent aussi dans le privé et y ont des salaires nets qui avoisinent, au minimum, en proportion, vingt à vingt-cinq fois le salaire minimum*.

* Le salaire minimum au Brésil est de 515 reais. Le rémunération d’un médecin généraliste, dans la province de Bahia, payé par le SUS est d’environ huit mille reais brut. Pour avoir cotoyé à de nombreuses reprises des chirurgiens, le flâneur ne peut que témoigner d’une grande opacité, et de « règles » tacites et non écrites, dans le recrutement et la pratique des professionnels de cette spécialité à Salvador. À suivre après enquête approfondie… Le flâneur marche sur des oeufs…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *