Futur vice-président de la République, un faciste ?

Il est le vice de José Serra. Il serait donc le futur vice-président de la République en cas d’élection de son mentor.

Indio da Costa, 40 ans est affilié au parti DEM, de la droite la plus conservatrice (ex-PFL). Son mandat actuel de député fédéral prendra fin le 31 décembre 2010.

Quand il était conseiller municipal dans la ville de Rio de Janeiro, il avait souhaité déposer une proposition de loi pour mettre à l’amende toute personne qui serait surprise à donner une pièce aux sans-abris et aux mendiants dans la rue. La proposition fut jugée anticonstitutionnelle.
Il a un faible pour les idées monarchistes.
Mais il est  aussi favorable à la réalisation d’un référendum pour le rétablissement de la peine de mort.
Il refuse que l’avortement soit traité comme une question de santé publique.
Dans un entretien au journal de Rio de Janeiro,  O Dia, ce jeudi 7 octobre 2010, l’homme politique a affirmé être contre le projet de loi qui transforme en crime la discrimination des homosexuels.

——–
Écrit à partir d’un article de la journaliste Cynara Menezes (de la revue hebdomadaire Carta Capital), qui travailla il y a longtemps au quotidien “Jornal da Bahia”, à Salvador, puis pour les plus grands journaux du Brésil.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *