Métro: aérien, disent-ils (30)

Inimitié personnelle et marchés pour les copains. La mairie de Salvador se refuse à laisser la gestion du métro à l’Etat de Bahia. Le maire,  João Henrique de Barradas Carneiro (PMDB), dans un entretien à un quotidien de Bahia, ce 10 novembre 2010, souhaite que le chronogramme soit respecté. L’ex secrétaire d’Etat du Plan, Walter Pinheiro (PT), désirerait que le gouvernement assume. Mais le maire reste ferme : “Évoquer un changement de sphère gestionniare, en ce moment, est tenter de provoquer un gãchis institutionnel non nécessaire”.
La deuxième étape du métro, qui reliera  la station Acesso Norte à la station Estação Pirajá, devrait être construite par un autre consortium que la première étape. À la place de Camargo Corrêa-Andrade Gutierrez. Dans ce sens, le récemment élu sénateur Walter Pinheiro (PT), á évoqué des conversations avec la Cour des Comptes du Brésil (Tribunal de Contas da União – TCU). Cette proposition ne serait valable qu’en cas  de gestion par l’Etat seul. Le gouvernement souhaiterait alors annuler l’appel d’offres en vigueur et l’ouverture d’un nouvel.
En 2008, lors du second tour de l’élection municipale de Salvador, Walter Pinheiro (PT) avait été battu par João Henrique de Barradas Carneiro (PDT).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 12 novembre 2010

    […] Original post by bahiaflaneur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *