Métro: aérien, disent-ils (33)

Lors de son déjeuner, jeudi 23 décembre au siège du gouvernement, de confraternisation de fin d’année avec les journalistes politiques de Bahia – auquel BF n’a pas été convié – le gouverneur Jaques Wagner (PT)  a pris fait et cause pour la privatisation des 6 kilomètres de ligne du métro.
« Je ne pense pas que la gestion du métro doive être publique. À Rio cela n’est pas le cas. À São Paulo aussi. À mon sens, vous faîtes une concession, reversez et facturez afin que le tarif soit raisonnable pour la population ». (« Eu não acho que a gestão do metrô tenha que ser pública. No Rio de Janeiro não é. Em São Paulo não é. Na minha opinião, você faz uma concessão, repassa e cobra que a tarifa seja razoável para a população »).
Un mauvais point supplémentaire à la veille du second mandat du sieur petista Wagner.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *