Ingénieurs: fin d’une représentation hégémonique machiste ?

creabaAprès la récente nomination d’une femme pour diriger la Faculté de médecine de Bahia, voilà qu’un autre verrou s’apprête à céder. La serrure sur laquelle s’arqueboutent tous les igénieurs bahianais s’apprête à rompre. Après soixante-quinze années d’existence le très puissant Conseil Régional des ingénieurs de Bahia* (Crea-BA ; Conselho Regional de Engenharia, Arquitetura e Agronomia da Bahia) pourrait avoir une femme comme présidente, lors de la prochaine élection.
Rute Carvalhal Borges lancera sa candidature officielle ce vendredi 16 septembre au soir, à Salvador. Actuellement, elle prend la défense, à un niveau fédéral,  de l’ouverture du marché brésilien aux ingénieurs étangers.
Tout comme l’Institut des Architectes (IAB-Ba), la Fédération des Industries (Fieb) ou le Conseil des Médecins (Cremeb), ou bien encore l’ordre des avocats (OAB-Ba) le Crea-Ba est l’une des dizaines de pièces qui composent le puzzle décisionnaire et conservateur des devenirs de Salvador et de Bahia.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *