Archive | janvier 2012

Déjeuner, puis naviguer

Publié le 16 janvier 2012 par bahiaflaneur

Dimanche 15 janvier 2012, aux alentours de quatorze heures.

plataforma

Commentaire (0)

Tags: , , , , ,

À Ilhéus, “Notre Père” obligatoire pour les écoliers ?

Publié le 12 janvier 2012 par bahiaflaneur

Le projet de loi fut déposé par le conseiller municipal Alzimário Belmonte Vieira (PP*), connu par le surnom de “Gurita”, et qui ne cache pas son appartenance à une église évangélique. Le Diário Oficial de la ville de Ilhéus a publié le décret de la loi numéro 3.589, le 12 décembre 2011. Ce décret a été approuvé par le conseil municipal de la ville. Le maire de la ville, Newton Lima Silva (PT**), avait auparavant sanctionné la loi.
Cette dernière oblige tous les élèves du secteur public de la municipalité à prier le “Notre Père” (Pai Nosso), avant les cours.
Brésil, ce pays où la laïcité est pourtant inscrite dans la  Constitution !
Attendons les développements de cette affaire dans les jours qui viennent…

* Parti conservateur, de droite, mais qui fait partie de la majorité plurielle, tant du gouvernement de Bahia, que de la majorité unie autour de Dilma Roussef, présidente du Brésil
** Partido dos Trabalhadores, fondé entre autres par Luiz Inacio Lula da Silva, ex président de la République du Brésil.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , , , ,

Un “Quartier latin” à Salvador ? (7)

Publié le 11 janvier 2012 par bahiaflaneur

La rénovation du quartier de Santo Antônio Além do Carmo, promise par l’héritière, femme d’affaires et spéculatrice Luciana Rique, nouvellement épouse Moreno, s’éloigne de jour en jour. Le chef executive officer (CEO) de la holding LGR, Dorival Regini Andrade (photo en vignette, droits réservés), vient en effet de démissioner de la filiale bahianaise de LGR.
Il occupe désormais la présidence de Landis Shopping Centers, autre holding née* de LGR, qui a inauguré le shopping center “Via Verde Shopping”, dans l’Etat de l’Acre. Et M. Andrade prépare en ce moment l’inauguration d’un autre centre commercial, le “Pelotas Shopping”, situé à Pelotas, dans l’Etat du Rio Grande do Sul.
Chaque jour qui passe prouve les graves erreurs, de la part de l’ensemble des pouvoirs publics de Bahia et de la ville de Salvador, à avoir autorisé et même piloté l’acquisition, par LGR, d’une grande partie du patrimoine historique de Bahia.
Pendant ce temps là, les ruines gagnent les dizaines de pavillons acquis et les familles Rique et Andrade sont déjà loin, irresponsables, vers d’autres spéculations.

Lien et photo ci-dessous: On remarque sur la photo le gouverneur (PT) de l’Etat de l’Acre, Tiao Viana (Sebastião Afonso Viana Macedo Neves), qui fut une personnalité visionnaire, prometteuse et d’envergure nationale - nous l’avions rencontré informellement dans l’intérieur, très pauvre, de l’Acre en 2006 -, pour cet État enclavé et éloigné de tout. Les compromissions les plus basses, malheureusement, ont déjà envahi une bonne partie de son raisonnement politique:
http://www.feijonet.com/2011/01/tudo-pronto-para-inauguracao-do-via.html

* O braço de participações e de investimentos da LGR e a Flow, companhia que faz a intermediação do aluguel das lojas de 12 shoppings no país, foram vendidos a quatro executivos da LGR. Nasceu, então, a Landis Shopping Centers.
Landis pertence aos sócios Dorival Regini, presidente, Fernanda Hermanny, diretora financeira, Breno Groisman, diretor de comercialização, e Eoin Slavin, que cuida de novos negócios e investidores. A aquisição foi feita “com dinheiro próprio dos executivos, sem aporte de fundos ou private equity”, disse Regini.
Landis nasceu com participação em nove shoppings. Além do Plaza Macaé, vendido à BR Malls, há ainda centros comerciais em Pelotas e mais um em Santa Maria, ambos no Rio Grande do Sul; um em Piracicaba, em São Paulo, e um em Mossoró, no Rio Grande do Norte. A Landis tornou-se responsável pela operação de aluguel de lojas em 12 shoppings, através da Flow.

Commentaire (0)

Tags: , ,

Hugo Chávez converti au Spectacle par un Bahianais ?

Publié le 06 janvier 2012 par bahiaflaneur

joaosantanaLe publicitaire bahianais João Santana, qui fut chargé du secteur marketing de Dilma Roussef, pour l’élection présidentielle de 2010, ne cesse d’aller et venir au Venezuela. Ces dernières semaines, il a été remarqué trois fois à Caracas, pour des rencontres avec le leader venézuélien Hugo Rafael Chávez Frías. Le publicitaire, qui prépare également à São Paulo la campagne municipale du candidat Fernando Haddad (PT) a été indiqué par l’ex président du Brésil, Lula, dont il avait conçu la campagne victorieuse en 2006. Chavez souhaite en effet être réélu en 2012 pour un nouveau mandat de six ans, tout comme le PT souhaite diriger, ce qu’il n’a jamais réussi, la “New York” brésilienne.
Tous les moyens mondialisés du Spectacle sont désormais déversés à profusion. Et Bahia en est, malheureusement, le fer de lance.

Note: La librairie que le publicitaire bahianais avait ouverte en juillet 2007 dans le quartier de Rio Vermelho est fermée depuis presque deux ans. Un restaurant-bar branché, Ocho, y fait place. Il est incommun pour le gastronome de passage de constater qu’une petite part des ex vendeuses ou vendeurs de livres sont aujourd’hui… garçons.

(photo droits réservés)

Le gouverneur de Bahia et Joao Santana, en partant de la gauche... (photo Paulo Souza)

Le gouverneur de Bahia et Joao Santana, en partant de la gauche... (photo Paulo Souza)

Commentaires (2)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS