Archive | février 2012

Tags: , ,

Praia do Forte souhaite-t-il nouer amitié française ?

Publié le 24 février 2012 par bahiaflaneur

pdf1Il est touristique. Il est en bord de mer. Il ouvre grand les bras pour les oisifs, depuis une bonne dizaine d’années. Il est sûr, nuit et jour, en ses moindres recoins. Il propose des dizaines de lieux de restauration et de boutiques, mondialisées ou non. Il est ensoleillé toute l’année. Il est bucolique. Et nous osons dire qu’il est le seul des 417 municipios de Bahia où le voyageur, d’un soir, d’un jour ou d’une semaine, ne prendra jamais au grand jamais comme réflexe obligatoire ce “regard panoramique’ pour qui d’ordinaire et presque en tous moments, se sent proie latente.
Son nom: Praia do Forte.
À fendre la voie unique d’accès à Praia do Forte, quelle est pourtant grande notre surprise de ne voir cette “bienvenue” déclinée en toutes langues sauf celle d’André Breton ?
Alors même qu’une annonce publicitaire pour une carte bancaire chapeaute l’ensemble !
Mesdames et messieurs les autorités de la municipalité de Mata de São João, à vous la parole !

pdf2

Photographies effectuées en février 2012

Commentaire (1)

Derniers feux carnavalesques 2012 (2/2)

Publié le 21 février 2012 par bahiaflaneur

phototheque-1000412h50, mardi 21 février 2012, largo do Campo Grande.
Circuito Osmar Macedo.
Préparatifs pour la dernière journée.
Notre appareil photographique était dans les parages.
Surtout, relacher avant les dernières danses.

phototheque10003

phototheque-10005

Commentaire (0)

Tags: , ,

Derniers feux carnavalesques 2012 (1/2)

Publié le 21 février 2012 par bahiaflaneur

phototheque-1000212h30, mardi 21 février 2012, largo do Campo Grande.
Circuito Osmar Macedo.
Préparatifs pour la dernière journée.
Notre appareil photographique était dans les parages.
La corde, un des moyens de la ségrégation..

carnaval201220
phototheque-10003

Commentaire (0)

Tags: , ,

“Tudo é carnaval”

Publié le 21 février 2012 par bahiaflaneur

Direito de Sambar

Composition et interprète: Batatinha

É proibído sonhar
Então me deixe o direito de sambar
É proibído sonhar
Então me deixe o direito de sambar

O destino não quer mais nada comigo
É meu nobre inimigo
E castiga de mansinho
Para ele não dou bola
Se não saio na escola,
Sambo ao lado sozinho

É proibído sonhar
Então me deixe o direito de sambar
É proibído sonhar
Então me deixe o direito de sambar

Já faz dois anos que eu não saio na escola
A saudade me devora
Quando vejo a turma passar
E eu mascarado, sambando na avenida
Imitando uma vida que só eu posso enfrentar

Tudo é carnaval
Pra quem vive bem
Pra quem vive mal

Tudo é carnaval
Pra quem vive bem
Pra quem vive mal

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS