“Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve”

Dans les jours prochains, une analyse du chaos actuel, vécu par les habitants de Bahia,  la “Terra da felicidade”, ou bien encore “Boa Terra”, j’en oublie tous les superlatfs tant ils se bousculent…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Francis J dit :

    Une analyse que j’attends avec impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *