Archive | août 2013

Tags:

Centre-ville, hiver 2013

Publié le 28 août 2013 par admin

campograndeinverno2013

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , , ,

Désapropriation légale et substrat coronelista (1/2)

Publié le 27 août 2013 par admin

buerarema1La localité du nom de Serra do Padeiro (Forêt du Boulanger) située entre les villes de Buerarema, Una, et Ilhéus, située à 450 kilomètres au sud de Salvador est la cible de disputes entre fermiers et indigènes. Ces derniers, entre le 2 août et le 13 août 2013 ont pris possession de quarante propriétés rurales (fazendas) qui sont localisées dans la “Terra Indígena Tupinambá de Olivença”, qui appartient aux indiens Tupinambás. Leurs représentants légaux, du Conselho Indigenista Missionário (Cimi), affirment que 300 indiens ont participé de ces occupations de fermes, qui sont dans une zone d’un total de 47.376 hectares, où se trouvent un total de six cents fazendas.
Pourtant, Luis Uaquim, president de l’Associação dos Pequenos Produtores, allègue que la zone n’a pas été encore démarquée officiellement par l’Etat brésilien.
Dans la nuit de mercredi 14 août 2013, un camion qui transportait des élèves de l’Escola Estadual Indígena Tupinambá da Serra do Padeiro, a été pris pour cible par un homme. Deux personnes ont été blessées. Pour la Cimi, l’objectif du tireur était d’atteindre le frère d’un cacique Tupinambá…
De très  nombreuses forces de police sont dans la région, comme la Polícia Federal, la Polícia Militar et la Polícia Civil, et la Força Nacional. Cette dernière, présente depuis la soirée du dimanche 18 août, est formée institutionellement de plusieurs dizaines de policeirs militaires issus des états voisins et proches, tous appelés en renfort par le gouverneur de Bahia.
Le samedi 24 août 2013, un groupe d’indiens, armés avec des fusils, a circulé dans le centre de la ville de Buerarema. Souhaitant une confrontation, les producteurs ruraux, proprétaires des fermes, l’ont tenté, mais en ont été empêchés par les forces de l’ordre. Alors, en représailles, ils ont incendié huit maisons de la ville, qui appartiendraient aux indiens. Dans quelques cas, les mobiliers ont été retirés et brûlés sur la voie publique, avant les maisons. Certains manifestants ont pillé et détruit partiellement un magasin de matériaux de construction, qui aurait vendu des produits aux indiens. Peu après, une agence de la Poste a été également détruite et un supermarché, géré par l’Etat et qui propose des produits de bas de gamme, a été entièrement pillé. Dans une certaine joie, à ce que montrent la vidéo (15 minutes) ci-dessous… Vidéo certainement utilisée un peu plus tard par la police…
À la date de ce mardi 27 août 2013, 16h22, la tension reste extrême et la confusion au maximum.

Photo vignette : Macuconews-Buerarema. Photo ci-dessus: José Carlos Concessor


et

Comments Off

Tags:

Salvador, par David Glat

Publié le 13 août 2013 par admin

salvadoragosto2013

David Glat est artiste. Il a pris cette photo de la ville de Salvador de Bahia en août 2013.

Commentaire (0)

Tags:

Omise, la Miss bien mise !

Publié le 10 août 2013 par admin

C’est si rare et presque surrél, étant donné le niveau de racisme présent dans l’Etat, que nous l’avons totalement oubliée… C’était le samedi… 25 mai 2013… Il y avait trente candidates à Miss Bahia 2013, et 29 étaient… blondes. C’est la “preta” qui a gagné !
Les jurés étaient tous blancs ; une productrice de mode, la miss Bahia 2011, une richissime agent immobilière, un chirurgien, la gérante de marketing du plus grand shopping center de Salvador, un présentateur d’émission populiste, et la bahianaise Miss Univers 1968.
Priscila Cidreira, 1,73m, 58 kilos, a 22 ans, est du Poissons, étudie la psychologie - troisième semestre - à l’université privée Unijorge, vit dans le quartier très éloigné et très pauvre de Santa Cruz, avec ses parents et ses deux frères…

missbahia2013

photo droits réservés

ici :
http://cnncba.blogspot.com.br/2013/05/miss-bahia-2013-e-uma-jovem-preta_26.html

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here

Soyez guidé à Bahia avec mon agence

Flâner, c'est vivre !

Au fil des jours

août 2013
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

(dés)information...

AU MARCHÉ

Bahia NOIRE

Bibliothèques

homophobie

Il est mélomane

Ils ont chanté

ILS ONT JOUÉ

ong ?

VIVRE AUX CHAMPS