La longue route artistique, d’Amérique latine…

fondation cartierFredi Casco et Renate Costa Pedromo, venus du Paraguay, ont sillonné – entre février et août 2013 –  les montagnes, les villes, les banlieues de très nombreux pays du continent à la rencontre de vingt-neuf artistes qui “comptent’ dans le paysage contemporain. Filmés dans huit pays, les courts entretiens – entrecoupés de plans des œuvres des plasticiens ou photographes – veulent surtout enregistrer un sentiment, une posture des artistes, leur vérité à eux, bien au-delà de toute pratique ou technique.
Au Brésil, les documentaristes ont rencontré Arthur Barrio, Claudia Andujar, Anna Bella Geiger, Antonio Manuel et … Miguel Rio Branco. L’auteur de “Nakta” évoque encore une fois Bahia, et n’oublie pas de rappeler, très justement, qu'”il ne sait pas ce que c’est le public”, que “cela n’existe pas, le public”, qu’il “ne doit pas exister, le public”… C’est ici, entre 1h01 et 1h09 de ce long documentaire, toujours singulier.


—-
En France, à Paris, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente América Latina 1960-2013 Photographies – jusqu’au 6 avril 2014 où seule UNE native de Salvador est présente, feu Letícia Parente, vidéaste – dans laquelle vient s’insérer ce documentaire, commandé également par la Fondation Cartier.

Revuelta(s)
2013 – Digital – 140′
Chef-opérateur: Luis Arteaga

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *