Ajouter un mot-clef

Le Carnaval 1977, filmé par Miguel Rio Branco 0

Le Carnaval 1977, filmé par Miguel Rio Branco

“Trio Elétrico” fut tourné en 16 mm, dans les rues de Salvador, par Miguel Rio Branco, en 1977. C’est aussi l’année où le chanteur Caetano Veloso lance son disque “Muitos Carnavais” où se trouvent “Atrás...

2

Un atlas pleinement d’actualité…

Dirigé par les trois chercheurs brésiliens de l’USP Neli Aparecida de Mello, Julio Hato et Eduardo Paulon Girardi et le géographe français Hervé Théry (professeur invité par l’Université de São Paulo – USP), ce document capital et...

0

Nélida Piñon, de chair et de livres

L’écrivaine Nélida Piñon est arrivée à Salvador, ce lundi 7 novembre, pour l’hommage qui lui sera rendu après-demain par l’Instituto Cervantes de Salvador, qui a donné le nom de l’auteure brésilienne – d’ascendance galicienne –...

Une protestation bien tardive, par Newton Sobral 0

Une protestation bien tardive, par Newton Sobral

Newton Sobral est journaliste. Il a travaillé, depuis le début des années soixante, dans tous les quotidiens de Bahia: Tribuna da Bahia, Jornal da Bahia et A Tarde. Il est également professeur et poète. Avant...

Privatisation de la santé, par Luiz Carlos Bresser-Pereira 1

Privatisation de la santé, par Luiz Carlos Bresser-Pereira

Dans les années 1990, pendant que l’Argentine et le Chili faisaient des réformes néolibérales radicales, que les pays riches qui les conseillaient n’avaient pas les moyens de le faire, le Brésil paraissait se constituer en...

1

Emmanuel Zamor, peintre “franco-bahianais”

Manuel Pierre Hubert Zamore* était né le… 19 mai 1840 à Salvador. Il était peintre. Mulâtre, il fut adopté par les Français Pierre Emmanuel Zamore, dessinateur, et Félicité Rose Neveu**, dans la paroisse de Nossa...

1

A Tarde, tombeau pour la presse de Bahia ? (1)

Un journaliste, Aguirre Peixoto, fut licencié du journal A Tarde le 8 février 2011. Sa faute ? Être cité à comparaître dans de nombreuses procédures judiciaires, toutes demandées par des constructeurs civils, à la suite de...