Étiqueté : Hélio Oiticica

Décio Pignatari, concretista et traducteur (1927/2012) 1

Décio Pignatari, concretista et traducteur (1927/2012)

Décio Pignatari, l’un des principaux emblêmes de la poésie concrète des années 50, s’en est allé, dimanche 2 décembre 2012, vers 9h00, depuis l’Hospital Universitário de São Paulo. C’est un pan immense du Brésil qui...

Almandrade : « une reconnaissance de mon seul travail » 1

Almandrade : « une reconnaissance de mon seul travail »

« A arquitetura brasileira da atualidade, na sua melhor intenção, não chega a ser medíocre, é mediana. » Décio Pignatari Le mardi 21 août 2012 au soir, un artiste bahianais, rare, était au centre de toutes les...

Miguel Rio Branco: « Faire des photos, des objets trouvés » 0

Miguel Rio Branco: « Faire des photos, des objets trouvés »

Le débat sur le grade et la place que l’on devrait conférer à la photographie parmi les arts plastiques ne m’a jamais préoccupé, car ce problème de hiérarchie m’a toujours semblé d’essence purement académique. Henri...

Carlos Vergara : « L’art peut insuffler la sensibilité aux êtres humains » 0

Carlos Vergara : « L’art peut insuffler la sensibilité aux êtres humains »

Il a fallu prendre trois petits kombi, à partir du Largo do Machado, pour se rendre dans l’atelier du peintre Carlos VERGARA. Tout en haut du quartier de Santa Teresa, sur la « place des neiges »...

Un nouveau documentaire narre prison et exil de quatre Tropicalistes 0

Un nouveau documentaire narre prison et exil de quatre Tropicalistes

Le 27 décembre 1968, la dictature opérait déjà ses rafles depuis deux semaines. Tous azimuts. Ses sbires vinrent ainsi chercher, en voiture, Gilberto Gil et Caetano Veloso, dans l’appartement de São Paulo où ils se...

Tropicália: origines, genèses 1

Tropicália: origines, genèses

– L’oeuvre de Hélio Oiticica fut exposée au Museu de Arte Moderna do Rio de Janeiro, en avril 1967. On distingue deux tentes, du sable et du gravier sur le sol, quelques vases et des...

Torca, une lettre révélatrice 0

Torca, une lettre révélatrice

« O chato, Hélio, aqui, é que ninguém mais tem opinião sobre coisa alguma. Todo mundo virou uma espécie de Capinam (esse é o único de quem eu não gosto mesmo: é muito burro e mesquinho),...

Miguel Rio Branco, entre ferveur chromatique et douleur erratique 1

Miguel Rio Branco, entre ferveur chromatique et douleur erratique

Miguel Rio Branco photographie, filme, peint, monte, vit, voyage, séjourne, et expose dans le monde entier depuis plus de trente ans. C’est exactement la durée qu’il lui a fallu attendre pour être invité à Bahia,...

Trente ans sans Hélio Oiticica, par Almandrade 0

Trente ans sans Hélio Oiticica, par Almandrade

L’image, prise à Recife (état du Pernambouc) en 1979, est floue. Mais le parcours artistique des deux jeunes hommes d’alors ne l’est pas le moins du monde. Almandrade, à droite sur la photo au côté...