Jorge Amado

1

Le nordestin à la télé, par Rinaldo de Fernandes

Le nordestin à la télé Année après année, décade après décade. À la télé, le nordestin est toujours le même, avec ses “visses” et “oxentes” (*), qui, rehaussés, impriment le ton de plaisantin. La parole,...

0

Avec José Saramago…

Au Pelourinho…. (photo droits réservés) À Itapua, en 1996, au domicile du graveur et artiste Calazans Neto, connu comme “mestre Calá” (1932 -2006) (photo droits réservés)

0

Comme Georges ne chantera plus…

Des organes de presse d’outre-Atlantique nous apprennent que l’organe vocal de l’ami de Jorge et de Zélia se taira désormais… Une ou deux photos nous remémorent ici ce que fut l’Amitié baiana-francesa, portée à l’un...

À Bahia, les mois d’août furent meurtriers 1

À Bahia, les mois d’août furent meurtriers

Jorge. Glauber. Mariozinho. Pour ceux qui vivent pleinement et vraiment Bahia de 2011, y a-t-il une conversation lors d’un festival, d’un vernissage, d’une soirée théâtrale, d’une rencontre impromptue dans un bar, de la rédaction d’un...

0

Oswald

“De mon anarchisme fondamental jaillissait toujours une source salutaire, le sarcasme”*. Oswald de Andrade (préface à Serafim Ponte Grande, écrit entre 1925 et 1929, publié en 1933) “Retrato de Oswald de Andrade” par Tarsila do...