Marcelle Pamponet

0

Il « adore Bahia », qui le lui rend bien

« J’adore Bahia. Les pigeons bahianais ignorent la manie démente d’aller toujours en ligne droite. Comme une Séville pour Dom Juam et une Venise pour Casanova ». Fernando Arrabal est présent entre le 11 et le 22...