Étiqueté : Mario Cravo Neto

« En route pour Arembepe » 0

« En route pour Arembepe »

Vicente Sampaio, photographe de renom, photographié par Mario Cravo Neto : « Je crois que c’était l’été de 1974 ou de 1975, sur la route du côco, en allant vers Arembepe » (photo gentiment offerte par V. S.)

Naná Vasconcelos, « fou de Bahia » 0

Naná Vasconcelos, « fou de Bahia »

C’est lui-même qui pronconce la phrase, « doido para vir » (« tellement envie de venir ici »). Et comme Naná Vasconcelos est sans conteste l’un des quatre* plus grands instrumentistes du Brésil, encore présent parmi nous… En 2006,...

Le cinéaste 1

Le cinéaste

Il vit depuis 1991 à Brasilia. Son premier long métrage, en 1969 – Meteorango Kid. O heroí intergalático – reçut les louanges de la critique et reste juqu’à aujourd’hui une marque du cinéma d’avant-garde au...

Mario Cravo Neto, l’éblouissance isolée 1

Mario Cravo Neto, l’éblouissance isolée

Le renommé institut culturel privé Itaú Cultural – qui dépend de la première banque du pays Itaú – a répertorié le nombre d’expositions des artistes plastiques brésiliens, tous confondus, peintres, graveurs, photographes, à l’extérieur comme sur...

Les clichés de Oske en partance pour les cimaises newyorkaises 0

Les clichés de Oske en partance pour les cimaises newyorkaises

Hirosuke Kitamura, dit « Oske », sera donc prochainement le deuxième* photographe résidant à Bahia – après Mario Cravo Neto il y a bien longtemps – à avoir l’honneur d’une exposition individuelle à New York. L’importance n’en...

À Bahia, les mois d’août furent meurtriers 1

À Bahia, les mois d’août furent meurtriers

Jorge. Glauber. Mariozinho. Pour ceux qui vivent pleinement et vraiment Bahia de 2011, y a-t-il une conversation lors d’un festival, d’un vernissage, d’une soirée théâtrale, d’une rencontre impromptue dans un bar, de la rédaction d’un...

Iuri Sarmento: peindre, entre azulejos et féminité 0

Iuri Sarmento: peindre, entre azulejos et féminité

Une grand-mère d’une cousine. Bahianaise et d’une famille aisée. Elle peignait, figurativement. Mais le petit Iuri, dans cet Etat lointain de Bahia, dans le Minas Gerais, à la fin des années soixante-dix, où il vivait avec sa famille, lui...

Hirosuke Kitamura, du temporel vers l’irréel 2

Hirosuke Kitamura, du temporel vers l’irréel

Il n’a pris sa toute première photo qu’en 1995, pourtant arrivé depuis quelques années à Salvador, venu du Japon, après de solides études de lettres lusophones au pays du soleil levant. Ce qui l’a frappé,...

Hirosuke Kitamura, photographe 0

Hirosuke Kitamura, photographe

« Poucos são os homens que trabalham em silêncio, que vão de encontro às raízes do substancial – independente de credo, de etnia, de partidarismo ». « Peu nombreux sont les hommes qui travaillent en silence, qui vont...

Sabrina Pestana, digne photographe (2) 0

Sabrina Pestana, digne photographe (2)

« Mes yeux, en tes images, me permettent de mieux te connaître, et cela me permet aussi de mieux me connaître » (Meus olhos em tuas imagems me fazem te conhecer melhor, assim como a mim mesmo ».)...