C’est Noel

noel1Notre Noel, au Brésil. Sans e tréma. De l’ÉTat de l’Amapa à celui de Rio Grande do Sul, de l’Acre à notre Bahia, une présence phonique qui ne faiblit pas. Malgré vingt-six courtes années de vie, passées dans la simple demeure du quartier de Vila Isabel à Rio de Janeiro, jusqu’en ce jour de mai 1937… Plus de deux-cent cinquante chansons écrites, des dizaines de programmes radio-diffusés où il venait chanter. De maigres gains qu’il dépensait immédiatement dans la vie de bohème du Rio de Janeiro des années 30. Des mots, des paroles en osmose avec les préoccupations sociales et contemporaines d’alors. Un coeur partagé entre deux femmes, sa femme et future grande interpète, Aracy, tandis qu’il n’en aima véritablement qu’une, la « dama de cabaré », Ceci. Des centaines *d’interprètes qui reprennent,  adaptent, depuis soixante-dix ans…
Noel, notre Noel, éternellement présent, comme le tronc symbole du sapin musical brésilien. La samba de Noel, aux côtés des oeuvres laissées par Pixinguinha et Cartola, comme le socle immémorial de la musique brésilienne de tout le vingtième siècle. Joyeuse écoute de Noel Rosa*, donc !
Les paroles de l’une des compositions de Noel Rosa, intitulée :
Na Bahia
Aonde é que o nosso grande Brasil principia ?
Na Bahia ! Na Bahia !
Aonde foi que Jesus pregou sua filosofia ?
Na Bahia ! Na Bahia !
Todo santo dia
Nasce um samba na Bahia
Samba tem feitiço
Todo mundo sabe disso !
A minha Bahia
Forneceu a fantasia mais original
Que se vê no carnaval !

Em São Salvador
Terra de luz e de amor
Só o samba cabe
Disso todo mundo sabe !

* Entre eux, la chanteuse bahianaise Maria Bethânia a enregistré son deuxième album (triple), en 1966, intitulé « Maria Bethânia canta Noel Rosa », accompagnée du guitariste  Carlos Castilho.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *