Le Pelourinho, à terme, côté en Bourse?

Alliansce Shopping Centers, l’entreprise formée à travers une joint-venture entre Nacional Iguatemi et General Growth Properties (GGP) devrait lancer une offre initiale d’actions (IPO) pour un total, dans un premier temps,  de soixante-cinq millions d’actions. Du 21 au 26 janvier en réserve, tandis que l’entrée à la BOVESPA (Bourse de São Paulo) devrait se produire le 29 janvier. L’entreprise espère recueillir ainsi 1,4 milliard de reais. Les banques brésiliennes Itaú et Bradesco, ainsi que la banque J.P. Morgan, sont associées à l’opération de captation de fonds.
Alliansce,* considéré comme le second administrateur de shopping centers du Brésil, est évidemment lié à la famille Rique, qui acquiert depuis plusieurs mois des dizaines de maisons dans le quartier de Santo Antônio, via la société LGR**. Plus exactement la société Rique Empreendimentos, dont le président est Renato Rique*** et possède 19,19% de Alliansce. Tandis que le même Renato Rique, en son nom propre, a une participation directe de 7,27%.

* Ce lien en portugais démontre les fausses trappes et les arrangements fiscaux nébuleux de l’entreprise Alliansce à Salvador.
** Acquisitions de nombreuses fois évoquées dans ce blog.
*** Renato Rique, 46 ans, est l’un des enfants et l’un des successeurs de Newton Rique, qui fut maire de Campina Grande (État du Paraíba) et qui, em 1964, fut destitué par le régime militaire. La banque de la famille, Industrial de Campina Grande, employait onze mille personnes quand elle fut achetée par la banque Bradesco en 1970. Sa soeur, Luciana Rique est la maître d’oeuvre du projet de rachat des maisons et de leur « revitalisation » au Pelourinho.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *