Nouvel hôpital public: un groupe privé français co-gestionnaire

hospitalUne mise aux enchères – le prix le plus bas l’emporte – organisée par le gouvernement de Bahia  à la Bolsa de Valores de São Paulo (Bovespa), en a décidé ainsi: le consortium privé Promédica & Dalkia, formé des entreprises brésilienne Promédica Patrimonial S.A et française Dalkia Brasil S.A., va équiper et gérer, pendant dix ans, l’Hospital do Subúrbio de Salvador. Les deux entreprises investiront trente millions de reais en équipements et seront rémunérées mensuellement par le gouvernement.
Dalkia est une filiale de Dalkia France, dont l’ascendant lointain est la Générale des Eaux. L’hôpital qui contiendra deux cent quatre-vingt dix-huit lits sera inauguré en juillet 2010. Attendu depuis vingt ans par les populations de ce très pauvre et lointain quartier de Periperi, au sud de Salvador, d’une surface de 19.000m², il viendra s’implanter sur un terrain de 45.000m².
Dès l’ouverture en juin 2010, Dalkia avec son équipe de 300 collaborateurs, prendra en charge la fourniture et la gestion de toutes les utilités (eau, énergie, gaz, vide, vapeur…), la maintenance technique des infrastructures et équipements, y compris le mobilier médical, ainsi que les services connexes tels que la sécurité, l’accueil, le nettoyage et l’entretien des espaces verts, la gestion déléguée des services hôteliers. Cet hôpital public de 300 lits a bénéficié du soutien de la Banque mondiale.
Encore une fois, le gouvernement du PT insère par la force un exemple de PPP (partenariat privé public) qui ne sèmera que des notions de privatisation et de concurrence là où elles n’ont pas lieu d’être, dans le secteur de la santé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *