Odebrecht devient marchand d’armes (1)

odebrechtUne joint-venture, dont le siège sera à São Paulo. C’est la stucture choisie par le groupe bahianais de construction civile Odebrecht, et leader sur son marché au Brésil, pour s’associer au numéro deux mondial sur le marché de la défense et de la sécurité, EADS. Marcelo Odebrecht, arrière-petit-fils du fondateur, a annoncé la nouvelle avant-hier à Munich, en Allemagne. Il en a profité pour révéler que le groupe devrait, en 2010, avoir une facturation de 50 milliards de reais (20 milliards d’euros).
release3Créé en juillet 2000, par le regroupement, à l’époque, des activités d’Aerospatiale Matra, de Daimler Chrysler Aerospace AG  et de Construcciones Aeronáuticas SA, EADS (que le groupe Lagardère co-contrôle à hauteur de 7,5 %) affichait un chiffre d’affaires consolidé de 43,3 milliards d’euros en 2008. EADS est le leader européen de l’industrie de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. EADS Defence & Security, qui emploie 120.000 personnes, compte parmi les deux plus importants fabricants d’avions commerciaux, d’hélicoptères civils, de lanceurs commerciaux et de systèmes de missiles. C’est également l’un des principaux fournisseurs d’avions militaires, de satellites et d’électronique de défense. En 2008, EADS Defence & Security a réalisé environ 74,5% de son chiffre d’affaires dans le domaine civil et 25,5 % dans le domaine militaire. La recette du groupe en 2009 a été de 5,4 milliards d’euros.
Ainsi, après les secteurs de la construction civile, du pétrole, des diamants, de la chimie, de l’immobilier. des bio-carburants (éthanol, etc.), de la restauration*, et pour bonne part dans le monde entier – présent en Afrique depuis 1984, Odebrecht en 2010 est implanté dans plus de dix pays, dont les deux Congo, Djibouti, le Gabon, la Lybie, le Nigéria, l’Angola… – nous assistons à une nouvelle montée en puissance du dorénavant belliqueux géant bahianais.

* À travers la minuscule chaîne de restaurants Baby-Beef à Salvador et le trentenaire et luxueux restaurant français de Salvador – l’unique – récemment racheté après le décès du fondateur. Sans même évoquer la présence à la tête de la… Fondation Pierre Verger (si, si, le talentueux photographe !) du trésorier d’Odebrecht. Je continue ?

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 13 novembre 2010

    […] Freire de Carvalho Gonçalves Tourinho* et le président du Conselho Deliberativo de la Holding Odebrecht, Emílio Odebrecht, l’homme le plus puissant de l’Etat de Bahia, discutent. La vente de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *