Les fêtes de la Saint-Jean sont passées, mais…

saojoaoIl reste un film documentaire, daté de 2002 et réalisé par Andrucha Waddington*, où le fil rouge et le guide se nomme… Gilberto Gil. Réellement incontournable, au plus près de la culture traditionnelle, tout au long du sertão et de la province de Bahia et du Nordeste, plus précisément des États du Pernambuco, du Ceará, du Paraíba et du Sergipe. Folklore, culture populaire, musiques traditionnelles retrouvent leur vraies places. Un très grand voyage ! La bande originale, basée sur les chansons de Luiz Gonzaga, est interprétée par Gilberto Gil et existe également en disque.

Ci-dessous, la première bobine de Viva São João !

* Auteur du très intéressant long-métrage de fiction Eu, tu, eles (La vie peu ordinaire de Dona Linhares), matériel de base pour comprendre le Nordeste des années 2000. À lire également de la journaliste française Dominique Dreyfus cette biographie : Vida de Viajante, a saga de Luiz Gonzaga (préface de Gilberto Gil) (1996), ouvrage publié à São Paulo, chez Editora 34.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *