L’université publique flirte avec une institution privée américaine

Un programme d’échange entre une université publique de Bahia (UNEB) – subventionnée par l’Etat et non par l’União –  et une université privée des Etats-Unis d’Amérique, est en cours. Eileen B. Wilson-Oyelaran, d’origine africaine, présidente du Kalamazoo College*, est venue le 2 septembre initier des négociations en ce sens avec le recteur de l’UNEB, Lourivaldo Valentim. Cette université américaine, dirigée vers la formation générale et des enseignements artistiques, souhaiterait ainsi établir, pour la première fois, des liens avec des étudiants d’un pays lusophone.
Dans un entretien radiophonique qui a suivi la signature, M. Valentim a également évoqué des acquisitions d’équipements de haute technologie via des accords avec des institutions d’enseigenment de Chine. Sans dire publiquement s’il s’agit, là aussi, d’un partenariat privé ou public.

* Situé dans la ville de Kalamazoo, la plus grande ville de l’Etat du Michigan. La doctrine de cette structure d’enseignement, fondée en 1833, est d’ascendance protestante « baptiste ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *