Femme de ménage ou traficant de drogue, à la même enseigne collégiale

gregormendel

Incursão ao subúrbio
(…) Estavamos em lugares unanimamente tidos como perigosos, lugares de pessoas de mal caráter, de empregadas domesticas, ladrões, usuários de  drogas e traficantes. Puros estereotipos de uma  mesquinha e peconceituosa, encontramos pessoas de bem, vendedores bem humorados e de igual caráter (…)

———-

Incursion dans les cités
(…) Nous étions en des  lieux unanimement vus comme dangereux, lieux où pullulent des gens mal intentionnés, des
employées domestiques, des voleurs, des usagers de drogues et des traficants. Purs stéréotypes d’une société mesquine et aux idées reçues, nous avons rencontré des gens bien, des vendeurs aussi joyeux que bien dans leur peau (…)

Ainsi est la traduction de l’une des affiches pendues dans le couloir du Colegio Gregor Mendel, collège privé dans le quartier de Pituba, et qui existe depuis 21 ans. Nous éions là en raison d’une Semaine de la psychanalyse, hébergée par ce même collège, en son théâtre, au bout de ce même couloir. La photo ci-contre est © Silvio Photos et a été prise ce jeudi 21 octobre vers 20h00. Note : c’est nous qui avons souligné et mis en italiques. Comme le dit le sous-titre de la publicité du colégio: « A gente é o que a gente aprende » (On est ce qu’on apprend)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *