Odebrecht: après les canons, les ambulances?

alliancaLe terrain couvre une surface de 250.000 m2. L’hôpital qui se trouve en son centre est l’hôpital privé Alliança (Sociedade Anonima Hospital da Alianca), le plus « sélect » de Bahia. Depuis quatre mois, le président du Grupo Aliança, Paulo Sérgio Freire de Carvalho Gonçalves Tourinho* et le président du Conselho Deliberativo de la Holding Odebrecht, Emílio Odebrecht, l’homme le plus puissant de l’Etat de Bahia, discutent. La vente de l’un à l’autre serait imminente.  Et la valeur de la transaction serait de l’ordre de deux cent cinquante millions de reais (cent millions d’euros).
L’acheteur s’est déjà engagé à maintenir l’hôpital – qui serait alors géré par un groupe privé canadien dont le nom n’est pas connu – mais également à y adjoindre un condominio de grand luxe.
Le nouveau fabricant et marchand d’armement Odebrecht a participé à Salvador, dans le passé, à la structuration de la Fundação José Silveira, qui gère l’Hospital Santo Amaro (privé), ancien Ibit. Et a « acheté’ de nombreux lits dans des dizaines d’hôpitaux de Bahia, privés ou publics et les réserve à ses assurés ou ses associés. Sans même évoquer les organisations non gouvernementales (enfants avec le cancer, NACCI, etc.) quíl finance. Qui sont leurs cartes visite. seulement pour les bênets.

* Depuis 1965 dans le secteur des assurances (Companhia de Seguros Alianca da Bahia), cet homme d’affaires (CEO) dirige également des entreprises dans le secteur de l’agro-industrie (Agro Pastoril Vila Real SA, Cia Agropecuaria Barro Vermelho, Sociedade Agricola Santa Tereza Ltda, etc.) depuis le début des années soixante-dix. Les biens immobiliers et d’affaires (éducation, business, etc.) et les zones d’influence (politique, économique) de la  famille Tourinho, dont les plus lointaines origines semblent dater du début de la période esclavagiste et de l’exploitation de la canne à sucre, ne sembleraient éventuellement quantifiables qu’après des semaines d’enquêtes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *