D’heure en heure l’apiculteur se meurt… AIDONS LE !

apiculteurirece2Nous sommes dans la région semi-aride de Bahia, dans l’aire de préservation de caatinga (savane) de l’Ipêterras – Institut de permaculture en terres sèches – à  5 km au nord de la ville d’Irecê, au nord-ouest de la Chapada Diamantina. Ils sont voisins de la communauté du Mocozeiro, une communauté rurale. Les apiculteurs, sur la photo, sont originaires du petit village de Morro de Higino, qui dépend de la municipalité de Jussara, 25 km de la même grande ville d’Irecê.
ireceSur la photo, en ce mois de novembre encore sec, sous la combinaison, c’est João Pereira da Silva, frère de la coordinatrice – Marilza Pereira da Silva, dite « India » – de l’Ipêterras, qui prend les risques…. (photos © J.-D. Rochat)

Ipêterras vit, difficilement, de dons et de maigres subventions publiques. Alors, en ces périodes de fêtes, si vous voulez montrer votre générosité, c’est vers eux, ces agriculteurs Bahianais, grandement soucieux de l’écologie, d’Ipêterras, qu’il faut la matérialiser !

apiculteurirece3

http://www.ipeterras.org/doacoes.htm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *