Nara

Nara Leão. Nous n’emploierons ni adjectif ni mom pour définir ce que fut celle dont la voix est inoubliable pour toute personne qui voudrait rendre grâces au Brésil. Retrouvons simplement la voix de Nara. Une récente compilation musicale met à jour, de manière totalement inédite, des vers du poète romantique bahianais Castro Alves (1847-1871), mis à l’époque en musique par Francis Hime, partenaire habituel de Chico Buarque. L’enregistrement fut effectué pour le long-métrage « Um Homem Célebre », de Miguel Faria Junior (adapté d’une oeuvre de Machado de Assis), tourné ne 1974. La bande originale du film est de Francis Hime.

———————————-

————-

Caprice

Ai ! quand
Le doux
Va au vent
Lent

La lune
Nue
Apparition subtile ;

Et l’étoile
Voile,
Et sur l’eau
La nymphe
Soupire
Mire
Le divin profil ;

Dans un lit
Fait
De parfumées
Roses,
De souriants
Rêves
Nous-mêmes rêverons

Révoltés
Lãchés
Les cheveux
Beau,
Vivace
La Face
La voix tremblotante

Chants
Et pleurs
Qui soupire
La lyre,
Le tapis,
L’ombre,
Je les trouverais pour toi ;

Celuta,
Écoute
De mon sein
L’entrelacs…

Viens, ma belle
Encore
Des solitudes existent ici.

————-

Ai! quando
Brando
Vai o vento
Lento

À lua
Nua
Perpassar sutil;

E a estrela
Vela,
E sobr’a linfa
A ninfa
Suspira
Mira
O divinal perfil;

Num leito
Feito
De cheirosas
Rosas,
Risonhos
Sonhos
Sonharemos nós;

Revoltos,
Soltos
Os cabelos
Belos,
Vivace
A face,
Tremulante a voz

Cantos
E prantos
Que suspira
A lira,
A alfombra,
À sombra,
Encontrarei pra ti;

Celuta,
Escuta
De meu seio
O enleio…
Vem, linda,
Ainda
Há solidões aqui.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *