Les ados à risques, victimes des « accomodations politiques »

walmirmotaWalmir Motta, actuel directeur général de la Fundação da Criança e do Adolescente (Fundac), organisme lié au Secretaria Estadual de Desenvolvimento Social e Combate à Pobreza (Sedes), a demandé son exonération, lundi 14 février, au titulaire du Sedes.  » Je ne suis ni une chaise ni um meuble pour subir une accomodation politique, comme ils disent ». La « tête » de l’ex-député de l’Etat, qui fut alors un bon rapporteur de la Commission des droits de l’Homme de l’Etat de Bahia, mais sans grand moyens, au début des années 2000, avait été exigée par le Secretaria de Relações Institucionais (Serin) depuis mardi de la semaine dernière. Le Bahia politique perd un de ses hommes de bonne volonté.

* La Fundac est l’organisme qui gère les politiques d’accueil des adolescents « problématiques » à Bahia. W. Motta occupait son poste depuis le 1er janvier 2007.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *