André Setaro, muet pour toujours

Le dernier – osons le mot – critique de cinéma, digne de ce nom, est décédé jeudi 10 juillet 2014 en fin de matinée. Crise cardiaque, au bord de sa soixante-quatrième année, dans un hôpital de Salvador. Il n’y a, ici, dorénavant, plus le moindre interlocuteur pour tendre son arc cinéphilique, dirons-nous, de Mary Meerson jusqu’à Kleber Mendonça Filho…
Nous avions publié un portait de lui il y a quelques années, que nous republions via le lien ci-dessous :
http://www.bahiaflaneur.net/blog2/2010/04/andre-setaro-lenfance-chevillee-a-la-cinephilie.html

également un entretien filmé:
http://vimeo.com/27335543

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *